Translate

domingo, 18 de junio de 2017

Le plus fort c´est mon père (Lynda Lemay)

Aujourd´hui en Argentine c´est la fête des pères. Voici une belle chanson que Lynda Lemay a dedié à son père.



Comment t'as fait maman, 
Pour savoir que papa 
Beau temps et mauvais temps 
Il ne partirait pas 
Est-ce que t'en étais sûre 
Ou si tu savais pas 
Est-ce que les déchirures 
Ça se prévoit. 

Comment t'as fait maman 
Pour trouver le bon gars 
Tu l'as connu comment, 
Tu l'as aimé pourquoi 
Est-ce qu'il y en avait juste un 
Dans tout le présent siècle 
Et y s'trouve que c'est toi qui dort avec 

Comment t'as pu trouver, 
Un homme qui n'a pas peur 
Qui promet sans trembler 
Qui aime de tout son cœur 
J'le disais y a longtemps 
Mais pas d'la même manière 
T'as d'la chance maman 
Le plus fort c'est mon père 

Comment ça s'fait maman 
Que dans ma vie à  moi 
Avec autant d'amants 
Avec autant de choix 
Je n'ai pas encore trouvé 
Un homme comme lui, 
Capable d'être ami, père et mari 

Comment t'as fait maman 
Pour lui ouvrir ton cœur 
Sans qu'il parte en courant 
Avec c'que t'as de meilleur 
Est-ce qu'il y a des mots magiques 
Que t'as dits sans t'rendre compte 
Explique-moi donc c'qu'y faudrait que j'raconte. 

Comment t'as pu trouver, 
Un homme qui n'a pas peur 
Qui promet sans trembler 
Qui aime de tout son cœur 
J'le disais y a longtemps 
Mais pas d'la même manière 
T'as d'la chance maman 
Le plus fort c'est mon père 

Quand j'ai l'air d'les aimer 
Les hommes changent de regard 
Si j'ose m'attacher 
Y s'mettent à  m'en vouloir 
Si je parle d'avenir 
Y sont déjà  loin derrière 
J'avais raison d'le dire, 
Le plus fort c'est mon père. 

Vas-tu m'dire maman 
Comment t'as pu savoir 
Dès le commencement, 
Qu'c'était pas un trouillard 
Qu'il allait pas s'enfuir 
Et qu'il allait tout faire 
Pour que je puisse dire 
Le plus fort c'est mon père 

Quel effet ça t'as fait 
Quand tu l'as rencontré 
Est-ce que ça paraissait 
Qu'il allait tant t'aimer 
Les hommes bien souvent 
Paraissent extraordinaires 
Mais dis-toi bien maman 
Qu'le plus fort...c'est mon père.

Le discours direct et indirect ( 2ème partie)

Lisez et observez


Retrouvez les paroles directes de tante Sophie.


1-      Elle dit à Sylvain de ne pas pleurer et d´être réaliste.
2-      Elle demande à Annie de prendre la vie du bon côté.
3-      Elle dit à Alain de ne pas avoir peur.
4-      Elle dit à Annie de ne pas être angoissée.

Mettez les phrases suivantes au discours direct.

  1)           Alain demande à ses amies de ne pas se moquer de lui.
2)           Annie demande à Pierre de lui répondre.
3)           Tante Sophie demande à ses lecteurs de lui écrire.
4)           Tante Sophie dit à Annie de l´écouter.
5)           Tante Sophie dit à Sylvain de ne pas s´inquiéter.
6)           Annie demande à tante Sophie de lui donner un conseil.
7)           Alain dit à ses amies de se dépêcher.
8)           Sylvain demande à Marie de ne pas le quitter.

1     Mettez les phrases suivantes au discours indirect:
1            
1)      “ Marc, apprenez à être indépendant!”
2)      “Katy, retournez vivre chez vos parents!”
3)      “Sylvain et Alain, ne soyez pas tristes!”
4)      “Mes chers amis, donnez -moi de vos nouvelles!”
5)      “Mes chers lecteurs, abonnez-vous au courrier du coeur!”
6)      “Pierre, faites du foot et ne dérangez plus votre petite amie!”
7)      “Paul, envoyez-moi une photo de vous!”
8)      “Annie, réfléchissez bien avant de vous marier!”

sábado, 17 de junio de 2017

Le discours direct et le discours indirect

Lisez et observez

1      
1          1.-      Retrouvez les paroles directes.

1        1)      Sylvain parle à Marie, il veut savoir si elle l´aime.
          “ Marie, …………………………………………………………………………?

2        2)      Pierre dit à Anne qu´il est heureux avec elle.
         “ Anne, …………………………………………………………………….?

3        3)      Tante Sophie dit à Alain que les filles le trouvent encore trop jeune.
         “Alain, ……………………………………………………………………….?

4         4)      Marie dit à tante Sophie que Pierre est toujours très gentil avec elle.
         “Tante Sophie, ……………………………………………………………?

5         5)      Sylvain demainde à Marie ce qu´elle veut faire.
          “Marie, …………………………………………………………………………?

6         6)      Les filles demandent à Alain s´il y a une piscine chez lui.
          “Alain, ……………………………………………………………………………?

7          7)      Alain leur répond qu´il n´y a pas de piscine chez lui.
          “………………………………………………………………………………………..

8          8)      Tante Sophie dit à Annie qu´elle est trop angoissée.
          “ Annie, …………………………………………………………………………..



2.-Mettez les questions suivantes au discours rapporté.

Demander si                            Vouloir savoir si          
Demander pourquoi               Vouloir savoir ce que  
Demander comment               Demander ce que         

1)      Marc: “ Qu´est-ce que je peux faire pour être aimé?”
2)      Helène : “ Est-ce que vous pouvez me donner un conseil?”
3)      Sylvain: “ Est-ce que je suis un garçon normal”?
4)      Sophie: “Qu´est-ce que vous pensez de mon cas?”
5)      Annie: “Qu´est-ce que je dois faire pour que Pierre m´aime?”
6)      Alain:” Est-ce que toutes les filles sont intéressées par l´argent?
7)      Jean: “Qu´est-ce que je peux faire pour être heureux?
8)      Marie: “Est-ce que la vie est difficile pour tout le monde?
9)      Tom: “Pourquoi les filles n´aiment pas les mêmes choses que moi?”
10)    Claire: “Comment faut-il parler aux garçons?”


3.-Complétez le courrier du coeur.Utilisez les verbes suivants:

 Dire                                   
 Pretendre/Vouloir savoir
 Répondre                         
 Demander/Répondre      
 Se demander                   
 
Chère tante Sophie,          
                                   Ma petite amie , Katy, ………………….je suis un grand égoïste.    
        
Elle …………………………je ne l´aime pas assez. Quand elle …………………………..je 

veux faire,je ……………………………..je veux aller au match de foot.

Quand elle ……………………j´aime être avec elle, je ………………………….je préfère

être avec tous nos copains.

Chère tante Sophie, je ……………………………………je suis vraiment un grand égoïste.

                                                                                               
                                                                          Thomas

4.- Ecrivez au courrier du coeur de tante Sophie.

viernes, 9 de junio de 2017

Il est où le bonheur ( chanson)

Fiche réalisée par Lilia Carracedo


Activités d´expression orale.


1.C´est quoi le bonheur pour vous ? Qu´est-ce qui vous rend heureux ? Malheureux ?

2.Regardez et décrivez l’homme que vous voyez : son âge, son apparence physique, son apparence vestimentaire, etc.
À votre avis, est-il heureux ? Malheureux ? Justifiez.

3.Regardez le clip et dites  quels moments de la vie sont représentés.

4. Faites le portrait de cet homme dans les différentes étapes de sa vie.

5.Ecoutez la chanson et entourez parmi les mots suivants ceux que vous entendez.

chansons / notes/ Noel / amour/ heureux /faux/ monde/ enfants/ tête/ clown/ cirque/ matins/ idiot/ faible /vacances /belles/ rires /bougie /malheur /vie /beau/ souvenirs

6.Quels sont les moments heureux evoqués dans la chanson ?

7.Quels sont les moments de chagrin et de tristesse ?

8.Expliquez les expressions en italique.

9.Racontez un des moments les plus heureux de votre vie.

10. Lisez les avis de ces internautes concernant le bonheur. Avec lequel êtes vous le plus d´accord et pourquoi ?

orchideesauvage75
Le bonheur pour moi c'est la simplicité, l'honnêteté, la joie d'aimer et d'être aimé sincèrement, c'est connaître l'autre et ses secrets, l'accepter avec ses qualités et ses défauts. Le bonheur c'est la joie, la compassion, l'envie d'aider l'autre, donner le sourire à une personne inconnue, c'est un regard, c'est d'écouter l'autre avec son coeur et son âme. Le bonheur c'est la nature, les animaux etc.... Le bonheur c'est tout simplement ce que la vie nous apporte de bon. Le bonheur c'est être soi. Le bonheur c'est tout simplement la vie ! 

titouille20
Le bonheur pour moi , ce sont de tous petits rien , que l'on a oublié , comme les odeurs de chaque saisons dans mon jardin ou encore le crie des enfants dans une cour d'école ou encore préparer un repas mème tout simple pour ceux que j'adore et le bonheur d'etre ensemble , et tellement d'autres choses , qui paraissent presque ridicule dans notre monde ...

christianne2
Pour moi le bonheur sa serais de plus voir des enfants qui sont malheureux,de plus voir des gens souffrir,je suis comme cloe,le bonheur ca n'est pas une permanence pour moi

nadi3
c'est une question difficile, le bonheur, çà n'existe pas, il y a juste des périodes où on est "bien" çà ne dure jamais, il y a toujours quelques choses qui nous font "tomber". Ou il faut être sacrément égoiste ou sacrément optimiste.

Flocon78
Pour ma part, la définition du bonheur, c'est un état d'esprit qui fait que nous avons envie de sourire et d'avancer dans une vie, cela peut se résumer à des petits riens: des odeurs enivrantes, des paysages d'une beauté infinie, ou cela peut être des choses plus concrètes: l'amour de ses proches, entre autres!
D'autre part, le bonheur est une notion on ne peut plus subjective! En fonction de l'éducation que vous avez eue, des images qui ont marqué votre jeunesse. Je vais essayer de donner un exemple: une personne qui aura cotoyé la pauvreté voire la misère, que ce soit en France ou à l'étranger aura plus de chance de se contenter d'un petit rien qui fera plus tard son bonheur.Idem pour une personne qui aura vécu une situation familiale critique. En ce qui concerne une personne pour qui aucun malheur ne sera survenu ( qui aura vécu généralement dans un bonheur plus ou moins constant), l'accession au bonheur sera un dessein plus difficile dans le sens qu'il lui faudra mettre la barre haute.
Ainsi, selon moi, pour accéder au bonheur et pour en définir les critères de manière CLAIRE, il faut avoir connu précédemment une période de malheur. 



Paroles

Il est où le bonheur (Christophe Maé)

Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?

J’ai fait l’amour, j’ai fait la manche
J’attendais d’être heureux
J’ai fait des chansons, j’ai fait des enfants
J’ai fait au mieux
J’ai fait la gueule, j’ai fait semblant
On fait comme on peut
J’ai fait le con
c’est vrai, j’ai fait la fête
Je croyais être heureux
Mais y’a tous ces soirs sans potes
Quand personne sonne et ne vient
Ces dimanches soirs dans la flotte
Comme un con dans son bain
Essayant de le noyer mais il flotte
Ce putain de chagrin
Alors je me chante mes plus belles notes
Et ça ira mieux demain 

Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est là le bonheur, il est là
Il est là
Il est là le bonheur, il est là
Il est là
J’ai fait la cour, j’ai fait mon cirque
J’attendais d’être heureux
J’ai fait le clown c’est vrai et j’ai rien fait
Mais ça ne va pas mieux
J’ai fait du bien, j’ai fait des fautes
On fait comme on peut
J’ai fait des folies, j’ai pris des fous rires
Je croyais être heureux
Mais y’a tous ces soirs de noël où l’on sourit poliment
Pour protéger de la vie cruelle
Tous ces rires d’enfants
Et ces chaises vides qui nous rappellent
Ce que la vie nous prend
Alors je me chante les notes les plus belles
C’était mieux avant
Il est où le bonheur il est où ?
Il est où ?
Il est où le bonheur il est où ?
Il est où ?
Il est là le bonheur, il est là
Il est là
Il est là le bonheur, il est là
Il est là
C’est une bougie le bonheur
Ris pas trop fort d’ailleurs, tu risques de l’éteindre
On le veut le bonheur, on le veut
Tout le monde veut l’atteindre
Mais il fait pas de bruit le bonheur
Il fait pas de bruit
Non il n’en fait pas
C’est con le bonheur
Car c’est souvent après qu’on sait qu’il était là
Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est où le bonheur, il est où ?
Il est où ?
Il est là le bonheur, il est là
Il est là
Il est là le bonheur, il est là
Il est là
Oh, mais il est où le bonheur ?
Il est où le bonheur
Il est où, il est où ?
Oh, mais il est où le bonheur ?
Hum hum, mais il est là
Le bonheur il est là, il est là
Mais il est là
Le bonheur il est là, il est là





lunes, 14 de marzo de 2016

La Francophonie a 40 ans, l'âge de la maturité ?

Article extrait de RFI

« Les pays ayant le français en partage », selon l'expression consacrée depuis 1970, se réunissent en sommet comme tous les deux ans. Cette année, les délégués des 70 pays appartenant à l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), se retrouvent à Montreux en Suisse, luxueuse station balnéaire au bord du Lac Léman du vendredi 22 au dimanche 24 octobre 2010. Un décor de rêve pour une organisation qui célèbre ses 40 années d'existence et présente un bilan honorable mais mitigé.
Par RFI -
De notre envoyé spécial à MontreuxBruno Daroux
40 ans après sa création, la francophonie ne se porte pas trop mal, même si elle souffre encore d'un manque de visibilité, de dynamisme et d'impulsion politique au sommet de l'OIF, notamment de la part de ses deux membres les plus importants, la France et le Canada. Certains chiffres sont néanmoins flatteurs pour la place de la langue française dans le monde. Selon le dernier rapport de l'OIF, il y aurait en 2010 quelque 220 millions de locuteurs francophones dans le monde, dont près de la moitié en Afrique.
70 pays composent aujourd'hui l'OIF - 54 membres et 16 observateurs -, ce qui en fait un groupe de pression important au sein des instances internationales, notamment aux Nations unies, où les états membres de l'OIF représentent désormais un tiers du total de l'ONU. Le français est en 2010 la 9ème langue la plus parlée dans le monde, et l'une des deux langues - avec l'anglais tout de même ! -, à être parlée sur les 5 continents.
La mission originelle de l'OIF est de défendre et de promouvoir l'usage de la langue de Molière, et cela dans un environnement de plus en plus concurrentiel : concurrence de l'anglais bien sûr, mais aussi de l'espagnol, et, au cœur du bastion francophone, l'Afrique de l'Ouest, concurrence de plus en plus vive de langues africaines communes à toute une population.
Est-ce qu'aujourd'hui, la francophonie doit se battre pour le français et contre l'anglais afin de ne pas disparaître - s'affirmer dans un combat sans compromis ? Certains francophones le pensent, comme les Québécois. Mais d'autres, de plus en plus nombreux, estiment que l'heure est venue d'une cohabitation sereine entre les deux langues. Et qu'il ne sert à rien de nier le rôle de langage universel joué par l'anglais.
« Le français d'abord, l'anglais ensuite »
Pour le Ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, présent à Montreux, « il faut que les francophones s'ouvrent à l'anglais et apprennent aussi cette langue. Ce n'est pas du tout un signe de découragement, c'est prendre sa place dans un bilinguisme international, qui sera forcément français et anglais. A Montreux, je veux dire aussi qu'il faut se battre pour le français en tant que langue, mais également en tant que pensée française, par exemple sur des sujets comme l'égalité hommes-femmes, ou la démocratie. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas apprendre l'anglais. Le monde évolue comme ça. Si on veut se couper du monde, il faut ne parler que le français. Donc, ce que je dis, c'est qu'il faut parler français et anglais. Le français d'abord, l'anglais ensuite ».
Il y a même, au sein de l'OIF, certains États qui font passer l'anglais avant le français - le Canada bien sûr, mais aussi depuis peu le Rwanda, ou qui marient les deux, comme les Seychelles ou l'île Maurice. Pour des raisons historiques, géographiques et démographiques.
Le Rwanda a ainsi décidé récemment que c'est l'anglais qui serait enseigné comme première langue étrangère obligatoire dès l'école primaire, le français étant relégué au rang de deuxième langue étrangère - obligatoire tout de même -, dans l'enseignement secondaire. Pas de quoi s'affoler, selon le ministre rwandais de l’Éducation, Charles Murigandé : il s'agit simplement de prendre en compte « la position géographique du Rwanda, qui se trouve dans une position charnière entre le monde francophone et le monde anglophone, et nous sommes décidés à servir de charnière à ces deux mondes. Il n'est pas question d'abandonner une langue au profit de l'autre ».
Face à ces évolutions inévitables, la francophonie s'est adaptée et a mis en place des institutions spécifiques qui dépendent de l'OIF, comme par exemple l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), qui promeut l'usage du français dans plus de 700 universités situées dans des pays totalement ou partiellement francophones.
« Cette expérience montre que le français reste très attractif, explique le recteur de l'AUF, Bernard Cerquiglini. Il y a aujourd'hui 759 Universités qui considèrent que le français est une langue adaptée à l'enseignement supérieur. Et cela dans des pays évidemment francophones, mais aussi à Lima au Pérou, à Téhéran, ou encore à New Dehli. C'est donc que ces universités ont un intérêt pour le français, qui reste une langue de savoir, de transmission - une langue de désir international ».
Améliorer la gouvernance mondiale
Au delà de cette défense compliquée du français dans un monde à la fois dominé par l'anglais et en même temps plurilingue, la francophonie souhaite développer deux autres missions : d'abord la défense de la diversité culturelle dans le monde, et aussi, et de plus en plus, une vocation plus politique autour de la défense des valeurs de paix et de démocratie. Pour Hugo Sada, en charge de ces deux dossiers au sein de l'OIF, « c'est là que réside l'avenir de la francophonie. La diversité culturelle et linguistique est devenue un enjeu majeur, et même un enjeu politique, puisque ça touche aux problèmes d'identité, ça touche au dialogue des cultures et des civilisations. Quant à l'axe de la démocratie, des droits de l'homme et de la paix, il s'affirme comme l'autre axe grandissant de la Francophonie ».
Les débats débutent ce samedi à Montreux, et les 70 délégations - dont une trentaine de chefs d’État ou de gouvernement - vont travailler sur plusieurs résolutions, publiées à la fin du sommet. Ce 13esommet s'intéressera à la situation en Guinée, au problème de la piraterie maritime et au trafic de faux médicaments. Enfin, à trois semaines du sommet du G20 à Séoul, qui marquera le début de la présidence française de cet organisme, la francophonie publiera également un texte sur les moyens d'améliorer la gouvernance mondiale.

Quelle place pour la France dans la Francophonie ?

Article extrait de RFI

Ce week-end se tient à Dakar, au Sénégal, le 15e sommet de la Francophonie. Un rendez-vous crucial, puisqu'on devrait connaitre le successeur dAbdou Diouf, qui tire sa révérence après 12 ans passés à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Pour l'instant, aucun des cinq candidats ne fait consensus parmi les chefs d’État. Officiellement, la France n'a pas de candidat, mais Paris a bien évidemment son mot à dire compte tenu de son influence.
Par Pierre Pinto -
Le socle de la Francophonie, c'est d’abord la langue française, où la France a évidemment une place centrale. Aujourd'hui, selon les chiffres de l'OIF, 274 millions de personnes dans le monde parlent le français. Près de 55% de ces locuteurs vivent en Afrique, 37% en Europe. L'OIF espère même qu'en 2050, le nombre de personnes parlant français atteindra 770 millions. L'enjeu, c'est donc de faire (ou de refaire) du français une langue de décision, et surtout une langue des affaires pour favoriser le commerce.
En allant plus loin, pourquoi ne pas imaginer un espace francophone, comme un marché commun, à l'image de ce qu'était la Communauté européenne à ses débuts ? Un marché commun qui bénéficierait d'une croissance actuellement à 7%. Rappelons que l'ensemble des pays qui constituent la Francophonie représentent 16% du produit intérieur brut mondial. Donc, doper les échanges entre pays francophones serait bénéfique à tous. Cela passe notamment par l'éducation, l'un des piliers de la Francophonie. L’idée d’un « Erasmus francophone », autrement dit un programme d'échange d'étudiants entre pays de l'espace, est souvent évoqué.
Un espace économique et un rôle politique
La Francophonie a actuellement un rôle politique, parce qu'elle intervient dans les crises. Le cap donné par Abdou Diouf se concentrait sur les missions de consolidation de la paix et la promotion de la démocratie. La Francophonie envoie des observateurs pour scruter les élections. Elle envoie aussi des médiateurs dans les crises politiques, comme on l'a vu récemment au Burkina Faso. Et puis l'OIF passe aussi des messages : à la suite de la crise burkinabè, Abdou Diouf a lancé un appel aux chefs d’État d'Afrique pour qu'ils se contentent de deux mandats.
Alors, la Francophonie est-elle aussi un relais de la diplomatie française ? Les messages politiques véhiculés sont souvent les mêmes, et la France reste le premier contributeur de l'OIF. Sur un budget total de 85 millions d'euros par an, la France contribue a hauteur de 26 millions, juste devant le Canada, ce qui lui confère une certaine influence. Rappelons aussi que jusqu’à maintenant, aucun candidat au poste de secrétaire général de l'OIF n'est arrivé à ce poste sans l'assentiment de Paris.
Quand le Burkina Faso commençait à gronder contre les projets de Blaise Compaoré de se maintenir au pouvoir, la France a proposé au président la direction de l'OIF comme sortie honorable. Aujourd’hui, l’Élysée jure ne pas avoir de candidat. On verra dans les prochains jours si François Hollande marque réellement une rupture avec les anciennes habitudes qui consistaient à pousser un candidat.

domingo, 13 de marzo de 2016

La colocation en France (fiche pédagogique)

De part son faible coût, la collocation devient de plus en plus populaire en France ; surtout chez les jeunes et les étudiants. Cela devient courant à Paris où les prix des logements sont très élevés et les petits appartements à louer se trouvent difficilement.



  


Si vous n'êtes pas hostile au partage du frigo (vide) et de la salle de bains (en bazar), vous êtes bon pour la colocation... mais un colocataire averti en valant deux, sachez tout de même que le statut juridique de ce genre de location est particulier. 
Si la colocation a ses avantages - vivre dans un grand appartement avec un petit budget, faire des rencontres - il n'en demeure pas moins que la vie à plusieurs est parfois difficile : réfléchissez donc bien avant de vous engager.

Au niveau juridique

Le bail de colocation :
Vous signez tous un seul et même 
bail : vous vous engagez ensemble à payer le loyer et à entretenir le logement.

La clause de solidarité :
Avant de signer le bail, vérifiez si une clause de solidarité est prévue. En présence d'une telle clause, si vous partez avant le terme du bail mais que les autres colocataires conservent le logement, vous pouvez être tenu pour responsable de tout manquement de leur part.
Ainsi, si l'un d'entre eux cesse de payer sa part, le propriétaire pourra vous demander de régler la dette. 
Mieux vaut donc partager l'appartement avec des colocataires en qui vous avez entièrement confiance. 

L'état des lieux :
Lorsque vous signez un 
état des lieux, vous vous engagez sur l'ensemble de l'appartement, ce qui peut poser certains problèmes en cas de dégradations commises par l'un des colocataires.

L'assurance logement :
Il est recommandé aux colocataires de 
s'assurer ensemble et chez le même assureur (multirisque habitation et responsabilité civile).

L'allocation logement :
Chaque titulaire du contrat de location peut prétendre, selon sa situation et ses ressources, à une 
allocation logement. Vous devez formuler votre demande auprès de la CAF.

La lettre de résiliation du bail :
Elle n'est valable que si elle est signée par tous les colocataires. 

Trouver une colocation
Vous pouvez former un groupe de futurs colocataires (amis ou inconnus rencontrés par petites annonces ou sur les sites de coloc) et chercher ensemble un appartement à partager ou trouver un groupe déjà en place qui cherche un nouveau colocataire. 
Les sites suivants sont spécialisés dans la colocation, vous y trouverez vraisemblablement un nid à partager !
(Attention : l'accès aux coordonnées des annonceurs est généralement payant)
www.koloc.org : Gratuit
www.weroom.com/colocation/Paris : Gratuit
www.colocation.vivastreet.com/annonces-colocation :Gratuit
www.smoovup.com: Gratuit, colocation par affinités
www.colocation.fr : 1.80€ pour 24h d'accès aux coordonnées des annonceurs.
www.portail-colocation.com : 1.80€ pour 48h d'accès aux coordonnées des annonceurs. 5€ pour 10 jours.
www.recherche-colocation.com : Accès aux coordonnées des annonceurs payant pour 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an, de 10€ à 49€.
www.sharemyflat.com : Gratuit, site dédié à la colocation entre étudiants dans le monde entier
www.ma-colocation.com :12€ pour 1 semaine d'accès. 18€ pour 1 mois. 28€ pour 2 mois.
www.appartager.com : Vous pouvez consulter gratuitement les adresses et les numéros de téléphone des abonnés. Tarifs d'abonnement : €18,90 pour 10 jours, €26.90 pour un mois, €36,90pour 3 mois.
www.metroroommates.com : in English
www.sublet.com/Index4/ParisRoomates.html : en anglais
www.lacartedescolocs.fr : Gratuit. Trouvez la colocation idéale avec La Carte des Colocs, un portail d'annonces simple et gratuit basé sur Google Maps et Google Street View.
www.ziimo.com : Gratuit. Plateforme communautaire de location et colocation.

Autroisième.fr organise tous les jeudis de 19h à 22h Le Jeudi de la Colocation
, soirée qui permet aux futurs colocataires de se rencontrer. Ces soirées sont gratuites !
Plus d'infos sur 
Etudiantdeparis.fr.

Ne ratez pas le Café Coloc organisé dans le cadre de l'événement "C'est la rentrée!" organisé par le Crous de Paris et la Ville de Paris du 8 au 10 septembre sur le Parvis de l'Hôtel de Ville de 16h à 18h les 3 jours !

a) Lisez le texte suivant et répondez aux questions :

1.       Qu´est- ce que c´est la colocation ?
2.       Quels sont les avantages de ce type de logement ?
3.       Il y en a des inconvénients ? Si oui, lesquels ?
4.       Qu´est- ce que vous devez signer entre tous les colocataires ?
5.       Qu´est- ce qu´il faut prévoir avant de signer le bail ?
6.       Qu´est-ce qui pourrait vous arriver au cas où un colocataire ne payerait pas sa part ?
7.       Si vous signez un état des lieux, à quoi vous engagez-vous ?
8.       Dans quel cas la résiliation du bail est- elle valable ?

b) Vous allez au site : www.lacartedescolocs.fr  et vous cherchez un colocataire de votre préférence.
Imaginez  le dialogue avec lui. Vous demandez les conditions requises. Vous vous mettez d´accord pour visiter l´appartement.





c) Relevez dans le texte les verbes à l´Impératif

d) Le jour de votre arrivée, votre colocataire vous donne des instructions pour la bonne entente entre vous deux.
Mettez les verbes à l´impératif.

...........................(fermer ) toujours la porte à clé, même si tu es dans la maison.
...............................(ne pas laisser) le linge sale dans la salle de bains.
............................(laver) la vaiselle le soir.
..............................(éteindre) la télé quand tu ne la regardes pas.
.........................(sortir) la poubelle tous les deux jours.
...............................( ne pas oublier) de payer le loyer avant le 10 de chaque mois.