Translate

domingo, 30 de mayo de 2010

LES BLOGS EN CLASSE DE FLE
















Collaboration présentée aux XVème Sedifrale à Rosario


PARCOURS 2 : DIDACTIQUE
Les TICs et l’enseignement/apprentissage du FLE

Les blogs sont de plus en plus répandus. Et ce sont les jeunes leurs principaux producteurs et consommateurs
En effet, en France, sur Internet, un jeune sur deux a un blog. Ce sont les jeunes d´entre 12 et 17 ans les plus connectés.89% d´entre eux possèdent une connexion Internet à leur domicile.
La France est le premier pays producteur de blogs adolescents .La plus grande plateforme d´hébergement , Skyrock Blog, compte 18 million de blogs. Il s´en crée 15.000 par jour.(Source Crédoc Juin 2008)
En Argentine on crée un journal intime virtuel par minute.
Cependant, les blogs éducatifs ne sont pas très utilisés. Les pédagogues analysent leurs caractéristiques et leur potentiel pour suggérer la manière d´en tirer profit.
Si l´on veut tenir en compte l´intérêt des jeunes pour ce moyen et la perspective actionnelle préconisée par le CECR ( Cadre Européen de Référence) pour les langues étrangères, l´intérêt de l´utilisation des blogs dans les échanges entre les professeurs, élèves et communauté d´apprenants , est évident. (Cadre européen de référence pour l´apprentissage et l´enseignement des langues ,1996)

Mais, qu´est-ce que c´est un blog?

Dans l´article de la revue “Le français dans le monde” Nº 351 , dont le titre est “Du journal intime aux réseaux sociaux”, l´Office de Québec de la Langue française définit le blog comme “ un site web ayant la forme d´un journal personnel, daté, au contenu antéchronologique (ordre chronologique inverse ) et régulièrement mis à jour, où l´internaute peut communiquer ses idées et ses impressions sur une multitude de sujets , en y publiant, à sa guise, des textes informatifs ou intimistes, généralement courts , parfois enrichis d´hyperliens , qui appellent les commentaires du lecteur”.(page 23).
Le blog répond, avant tout, à un besoin d´exister, mais exister sur Internet ne suffit pas, il faut être reconnu et intégré dans une communauté virtuelle.
“Bloguer n´est pas uniquement parler de soi, de sa vie, donner son opinion, c´est surtout interagir avec les autres internautes, créer quelque chose à plusieurs, échanger et partager ce qui a été crée”.(FDLM)

Pourquoi un blog en classe de langue?

Le CERC définit ce que l´on nomme une perspective communicationnelle et actionnelle , qui met sur le devant de la scène l´agir social, l´action commune pour parvenir à un but partagé dans un contexte précis.
Les blogs des jeunes ont cet esprit . Ils constituent un contexte favorable à cette perspective. Sans doute, il existe le besoin social de l´homme de faire partie d´un groupe. Et une communauté virtuelle c´est le fait d´avoir un objectif et des intérêts communs.
Construire collectivement une expérience, partager des émotions, c´est une quête qui vaut la peine.
Le succès des blogs est dû à une recette très simple: ils sont faciles à créer, à utiliser et offrent la possibilité d´arriver rapidement à avoir un site Internet où ceux qui le désirent peuvent interagir.

Quelle sorte de blogs éducatifs peut-on créer? Un blog des étudiants? Du professeur? Des blogs coopératifs ou personnels?

Un blog du professeur peut servir à introduire des textes, des images, des séquences vidéo et son, et c´est un des plus utilisés. L´objectif est d´élaborer et de transmettre des informations. Beaucoup de professeurs l´utilisent pour créer un site pédagogique, pour proposer des exercices complémentaires, interactifs ou auto-correctifs en ligne, ils décrivent comment utiliser la technologie dans leurs cours.
D´autres l´utilisent pour réaliser des projets interdisciplinaires, partager des fiches pédagogiques, commenter des lectures ou des activités qui peuvent résulter intéressantes pour d´autres collègues . Ils ont l´avantage d´être plus faciles de créer qu´un site web , car on n´a pas besoin d´avoir des connaissances profondes d´informatique.
En plus, le blog professionnel permet de réfléchir et partager les réflexions de l´enseignant. Il peut servir comme support pour revenir à ses expériences pédagogiques, commenter un article sur la didactique, décrire ce qui fonctionne ou non dans sa classe. Dans ce contexte, il permet à l´auteur le bénéfice de l´opinion des collègues qui s´intéressent aux mêmes sujets et qui pourraient nourrir ses réflexions avec des commentaires ou des écrits complémentaires. Dans ce cas, le blog constituerait un moyen efficace pour créer un réseau de connaissances.
Un blog professionnel peut servir de soutien à un travail de recherche où à la gestion d´un projet. Grâce à la classification chronologique des articles, il permet de raconter les différentes étapes de recherche d´un projet pédagogique.
Dans le cadre de la classe, le professeur peut développer un espace de consultation et d´accompagnement pour les étudiants. Il peut informer sur les cours, prolonger le travail de la classe, du moment que les étudiants peuvent accéder chez eux et travailler sur les contenus les plus difficiles à retenir, des activités en ligne, des conseils sur des lectures à réaliser, approfondir sur un sujet, etc.
On peut, aussi, l´utiliser comme un espace où les étudiants réalisent leurs devoirs, par exemple, un rallye sur Internet sur un sujet donné, des activités de vocabulaire, des jeux pour travailler la grammaire, etc.
Dans mon cas, j´ai créé mon blog personnel avec l´objectif de partager mes expériences de classe, d´introduire les travaux de recherche et les communications des journées , cours et congrès où j´ai participé. J´ai nommé mon blog “Plaisir d´école” , puisque l´enseignement est pour moi une activité qui me donne beaucoup de plaisir, et c´est comme professeur que je sens que je peux développer au mieux mes capacités.
Vous pouvez parcourir ce blog sur http://www.liliaprof.blogspot.com/.


Comme vous pouvez observer, j´y ai introduit des expériences de classe, comme par exemple une Simulation Globale que j´ai réalisé avec des étudiants de l´Ecole Normal, des projets comme “Plurilingüisme par étapes”, une expérience qu´on a mis en pratique dans notre ville quand le français allait disparaître à la suite de la Loi Federal d´Education, des projets inter disciplinaires comme “On tente une autre langue?”, fait avec une collègue d´anglais.
J´ai aussi introduit des paroles de chansons que j´utilise dans mes classes et leurs vidéo clips téléchargés de you tube ainsi que des fiches pédagogiques sur des sujets variés dont les collègues peuvent s´en servir.
J´ai ajouté des photos de mes voyages en Argentine, en pensant que la sphère du blog ne se limite pas à notre pays et que des collègues du monde entier pourraient nous connaître par ces images.
En plus, j´ai mis des titres de films français que j´ai beaucoup aimés pour suggérer à ceux qui aiment le cinéma de les voir.
Quant au blog de la classe, des étudiants, c´est le résultat d´un travail collaboratif. Il peut servir à introduire les activités réalisées (les travaux des étudiants, la production d´activités communes, l´histoire de la classe, parmi d´autres)
On peut l´utiliser comme un lieu de rencontre pour que les étudiants puissent interagir en proposant des sujets de débat, qui permettent aux plus timides de libérer la parole et développer l´esprit de groupe, pas seulement dans la classe, aussi à l´extérieur.
Par exemple, on peut constituer un espace virtuel d´échange entre classes, échange de correspondance, de bandes dessinées, d´ expériences de classe, etc.
Avec cet objectif on a créé
http://www.lecoindufrancais-lecoindufrancais.blogspot.com/.
On a commencé à travailler en 2008 avec un groupe d´étudiants de la deuxième année de l´Ecole Normal. Les participants, un groupe de 8 étudiants, ont commencé par choisir le nom du blog. Ensuite, ils se sont présentés individuellement et comme groupe. Quelques jours plus tard, on est allés faire un parcours dans la ville pour prendre des photos et on a préparé un dossier sur notre ville.
Une fois qu´on a affiché quelques travaux, on a invité les autres cours de français à le voir et à participer à la construction du blog. Les étudiants de la troisième année ont ajouté les liens pour voir les vidéos des chansons qu´on avait apprises en classe directement de You tube, ainsi que des enquêtes, des animations et des images de France sur la présentation.
Quelques jours plus tard, on a envoyé une invitation aux collègues pour qu´ils le voient et qu´ils viennent nous rejoindre, et on a reçu quelques réponses et commentaires que nous avons répondus en classe.
A partir de ce moment, le blog a quitté la sphère de l´école Normal pour ajouter un travail fait par les étudiants du Collègue El Salvador.
Depuis ce jour là, les deux écoles où je travaille, participent à la construction du blog.
Voici quelques images où vous pouvez observer les travaux affichés dernièrement et l´archive du blog depuis juin 2008, date de sa naissance.
Les limites des blogs

Quand on prend la décision de se lancer dans l´aventure, il faut considérer une série de difficultés et de besoins.
D´abord, il faut une connexion à Internet. Beaucoup d´établissements en ont une , et les professeurs peuvent s´en servir en tenant compte de la disponibilité horaire.
L´idéal est que chaque étudiant puisse avoir sa machine, mais si les groupes sont nombreux, ils peuvent en partager une à deux.
En deuxième lieu, on doit décider sur quel programme on va créer le blog. Il existe des manières de le faire gratuitement, grâce aux éditeurs .Il suffit de posséder quelques connaissances de traitement de texte et de recherche dans l´ordinateur, puisque l´aspect graphique du blog est déjà déterminé et la création se fait rapidement.
Par exemple sur Google, il existe Blogger (http//www.blogger.com)
Mais il y a de nombreux éditeurs qui offrent cette sorte de service.
En troisième lieu, la motivation des étudiants. La nouveauté ne suffit pas pour susciter chez les apprenants le désir de les utiliser. Les blogs fonctionnent si les étudiant s´habituent à les utiliser. S´ils ne sont pas motivés pour les mettre à jour couramment, il est probable qu´ils perdent l´intérêt. C´est pourquoi il faudra prendre quelques précautions, comme par exemple les encourager à lire les commentaires et à les répondre, leur exiger de participer à l´alimentation du blog, en suggérant des activités, en faisant de cette activité un devoir de classe. Le professeur essayera de sensibiliser les étudiants aux problèmes des droits d´auteur et de l´image, ainsi que au contenu des textes qu´on met en ligne .
Dans le cas de notre blog, les entrées sont surveillées par le groupe créateur, ce sont eux qui ont le mot de passe.
C´est pourquoi les collaborations doivent être envoyées à l´adresse électronique du blog et après, en classe, avec le groupe, on les ajoute comme de nouvelles entrées.

Comment evaluer ?

1) l´auto-evaluation
2) l´évaluation par le professeur
3) la correction par les autres étudiants
4) la correction par les autres usagers.

Conclusion
Pour créer un blog il ne faut pas être spécialiste, il suffit d´avoir le besoin d´innover, d´être prêt à se servir des nouvelles technologies, pour le tenter. Les adolescents sont pleins de ressources, et ce sont eux, en définitive, les acteurs. Il faut seulement les guider et les laisser agir.
Je viens d´avoir la nouvelle que notre blog a été choisi par TV5 Monde parmi les meilleurs blogs de la semaine dans la rubrique Enseignants et on nous a donné le Label TV5 international. Encore une raison pour encourager les étudiants et aussi les professeurs à s´engager dans ce défi.

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada